Maison bois lamellé cloué

Résultats énergétiques de la maison bois Ecomurs

Exemple d'une maison de 250 m² au sol + murs Ecomurs de 34 cm, sans isolant supplémentaire + chauffage par géothermie + panneaux solaires pour eau chaude sanitaire + cheminée d'appoint

Isolation thermique :

Epaisseur du mur

Sans isolant
W/m²K

Isolant 10cm fibre de bois
W/m²K

20cm

0,41

0,20

25cm

0,34

0,19

30cm

0,29

0,17

34cm

0,26

0,16

Consommation annuelle (chauffage + eau chaude) = 261 € TTC
Emissions de gaz à effet de serre = 1kg/m².an

Caractéristique d'isolation résistance thermique (R) :
(Source Ademe-CSTB)

1 cm du mur lamellé-cloué  = 1,4 cm de bois
= 2,0 cm de brique
= 9,6 cm de parpaing (agglo)
= 12,0 cm de béton


Le coefficient de conductivité thermique (W/m°C) traduit la quantité de chaleur traversant une paroi d'un mètre d'épaisseur, pendant 1 heure et pour une différence de température de 1°C.

Plus le chiffre est faible, plus le matériau est isolant et son inertie thermique.

L'inertie thermique d'un matériau est sa capacité à stocker de l'énergie. Elle est directement en rapport avec la masse volumique de celui-ci.

Plus l'inertie d'un matériau est forte, plus il se réchauffe et se refroidit lentement et donc, plus il va réguler le climat intérieur de la construction.

Exemples :
Une maison traditionnelle : murs en parpaings + doublage : bonne isolation mais peu d'inertie :
• l'été : faible inertie des plaques de plâtre : ne permet pas de restituer de la fraîcheur en été
• hiver : maison isolée : confort lié à l'utilisation du chauffage.

Une maison Eco2murs : murs en bois massif = bonne isolation et bonne inertie naturelle
• l'été : inertie naturelle du bois permet un climat de confort au sein de la construction
• l'hiver : inertie de la construction permet un confort maximum pour un chauffage minimum.

 Abonnez-vous à la newsletter