Maison bois lamellé cloué

La fabrication du mur Ecomurs

Préparation des planches

Des planches sont constituées de parties de bois non utilisées par les autres professionnels, ce qui permet d'obtenir une matière première économiquement intéressante.

Elles sont ensuite rabotées, les pertes provoquées étant extrêmement faibles (5 %).

Traitement thermique : le bois chauffé

Vient ensuite le séchage des planches suivi de leur étuvage. Cela permet d'abaisser le taux d'humidité des planches à 12 % (+/- 2%), ce qui :

- limite au maximum le travail du bois et ses déformations
- élimine la cellulose du bois
- et ainsi le rend inattaquable par les insectes xylophages et notamment, les termites. Le bois est en effet devenu inintéressant pour eux (taux d'humidité < à 18 %).

La température est amenée à 65°C minimum, au centre du bois, pendant un minimum de 8 heures.

Le bois est, avant traitement (et selon les espèces), composé de :
- 40 à 50 % de cellulose
- 25 à 30 % d'hémicellulose
- 20 % de lignine.

Les champignons lignivores et insectes xylophages se développent lorsque l'humidité atteint 18/20 %.

L'étuvage / séchage du bois abaissent le taux d'humidité à 12 % (+/- 2 %) :
- sans ajout de produit de synthèse
- les nuisibles présents dans le bois sont entièrement détruits
- le bois résiste mieux aux attaques d'insectes et de champignons
- la résistance mécanique du bois n'est pas atteinte.

L'assemblage par clouage

- les planches de 23 mm d'épaisseur sont profilées puis rainurées sur une face (pas de tuilage)
- les planches sont superposées et croisées, compressées et assemblées une à une, à l’aide de pointes en aluminium : de 75 à 150 pointes au m²/lit de planche (pointes alu anti-retour).

Les panneaux massifs et rigides ainsi constitués peuvent être fabriqués dans une épaisseur de 7,5 cm à 34,5 cm, une largeur jusqu’à 3,20 m et une longueur jusqu'à 6 m.

De 5 à 15 feuillures, ces panneaux emprisonnant de l'air entre chaque lit sont ainsi 40 % plus isolants que des panneaux collés/contre-collés, à épaisseur et nombre de lits équivalents.

L'usinage - le découpage des panneaux

Les panneaux lamellés-cloués sont ensuite travaillés en 3 D par les différentes machines-outils afin de :
- les découper aux dimensions des plans
- découper les ouvertures fenêtres et portes
- découper les passages de gaines (électricité, plomberie ...).

L'ensemble des opérations est géré par ordinateur, logiciels de dimensionnement, fiches d'assemblage...

Cette méthode industrielle de production permet
- une très grande rapidité de réalisation : 2 mn seulement par m²
- un gain de travail et de temps sur le chantier.

Etudes et Conception

Logiciels de dimensionnement, note de calcul des murs et linteaux, contrôle statique des murs basé sur les règles de calcul de “Eurocode 5 : calcul des structures bois”.

Bureaux d'études externes du fabricant Socotec – Véritas – Apave – Matériel de manutention – Etudes béton - Etudes géothermiques.

 Abonnez-vous à la newsletter